ELECTRIC FRANKENSTEIN

Electric Frankenstein est formé en 1992 dans le New Jersey par les frères Sal et Dan Canzonieri (Danny Frankenstein). Il se compose de Sal à la guitare et de Dan à la basse, qui font appel à Frankie Orlandoni pour le chant, Jim Foster pour la guitare et John Caton pour la batterie. Après une année sous cette formation, c’est Steve Miller qui se joint à eux en tant que chanteur et en solo pour la guitare, mais ils s’arrêtent quelque temps après pour se consacrer à l'enregistrement d'un projet parallèle. C’est donc Scott Wilkins de Verbal Abuse qui reprend alors son poste de chanteur pendant deux années. Après quoi, Steve Miller revient au chant et à la guitare. Pour la batterie, un grand nombre de musiciens se succèderont à ce poste. Mais depuis plus de 15 ans, ce sont John Steele et Rob Sefcik qui officient régulièrement en alternance à la batterie au sein d’Electric Frankenstein.

En 1995, Electric Frankenstein a une forte popularité à New York, ils commencent à enchaîner tournées américaines puis internationales. Leur son punk rock est agrémenté d’influences hard rock, heavy metal et garage punk avec une telle énergie qu’ils sont devenus une référence pour de nombreux grands groupes. Adeptes du do it yourself, ils n’hésitent pas à figurer sur plus de 40 labels indépendants (Sub Pop, TKO Records, Victory Records, Man's Ruin Records, Estrus, Junk, Get Hip, Au-Go-Go, et bien d’autres). Les illustrations de leurs disques ont aussi une importance, favorisant le dessin et sollicitant de nombreux dessinateurs comme Savage Pencil, Derek Hess, Coop, Cameron Stewart ou encore Basil Gogos. Après la sortie de singles sur une poignée de labels indépendants, ils sortent leur premier EP vinyle, The Time Is Now, en 19952. Il est ensuite pressé sur CD avec plusieurs morceaux supplémentaires extraits de singles déjà sortis pour en faire un véritable premier album. Depuis, ils auront à leur actif plus de dix albums, presque tous édités sur différents labels indépendants et un nombre incroyable de splits, EP et autres singles. En 1998 sort l'album Listen Up, Baby!.

La musique d’Electric Frankenstein est également utilisée dans des jeux vidéo, tels que Tony Hawk's Underground, des émissions de télévision comme Viva La Bam, ou des séries telles que X-Files : Aux frontières du réel, Nitro Circus, Fantasy Factory et Dawson, mais aussi des films comme Signes et American Psycho 2: All American Girl.

En 2011, ils publient un album regroupant leurs meilleurs titres : High Voltage Rock and Roll - The Best of Electric Frankenstein! ainsi qu’un DVD regroupant 20 années d’interviews, d’apparitions télévisées et d’extraits de concert : Legacy of Electricity DVD - 20 Years of Interviews, TV Appearances, and Live.