LES SOUCOUPES VIOLENTES

Signalées dans le ciel de Paris pour la première fois en 1982, les Soucoupes Violentes se matérialisent sous la forme d’un EP quatre titres autoproduit en 1984. Creedence ou Velvet, Troggs ou Gun Club, White Stripes ou Muddy Waters : les Soucoupes s’intéressent dès leurs débuts à tout ce qui fait la quintessence du rock. Les Ramones qui reprendraient du Tamla Motown ou Nino Ferrer qui ferait du punk…

Huit ans plus tard le groupe de Stéphane Guichard parachèvera sa première révolution galactique par sabordage lors d’un concert explosif du côté de la Bastille. Entretemps ces cousins des Wampas, Coronados et Olivensteins laisseront quelques singles immédiats comme « Dans ta bouche », « Rester au lit » ou « Blondes ou brunes ».

Octobre 2005 : Stéphane remonte son groupe. Les Soucoupes nouvelles enregistrent fin 2008 10 titres inédits, rôdés dans les bars et salles rock de la Capitale. La galette atomique sort chez Patate Records et se fera clairement remarquée dans les zines et la presse nationale (Sud-Ouest, Rock’n Folk…).

Très encouragés, ils ne lâchent pas l’affaire : les concerts à Paris et en province - avec une captation télé aux Francofolies notamment - s’enchaînent. Et douze nouveaux titres sont prêts pour la rentrée 2014. Une nouvelle galette à se mettre sous la dent en prévision immédiate ! Un avant-goût avec les deux inédits - dont un duo avec Didier Wampas - tournés récemment en clip et mis en ligne sur Youtube.

Les S.V. c’est pas loin de 1000 concerts au compteur à travers la France et la Navarre, dont, entre autres, les Transmusicales de Rennes, le Festival de Blaye, le Bataclan et l'Elysée-Montmartre à Paris, à l'affiche avec Wilko Jonhson, les Wampas, That Petrol Emotion, les Thugs, The Pretty Things, OTH, The Saints, Tony Truant… Et comme dit l’épitaphe de Franck Sinatra : « Le meilleur reste à venir » !!!

Discographie :
- "Dans ta bouche" : 1981
- "Va savoir" : 1989
- "A des années lumière" : 1991
- "S'attendre au pire" : 2009
- "Fort intérieur" : 2015